Et pendant ce temps, à Landerneau… – 1980

Février

En Pologne, première grève aux chantiers navals de Gdansk. Le mouvement va progressivement s’étendre tout au long de l’année 1980 et donner naissance au syndicat Solidarité, premier syndicat autogéré hors du contrôle du parti communiste dans un pays d’obédience soviétique. Continue Reading

Et pendant ce temps, à Landerneau… – 1979

Janvier

Le Shah d’Iran quitte son pays en proie à la révolution. Il mourra en exil quelques mois plus tard, en juillet.

Disparition du dessinateur Victor Hubinon, auteur notamment des séries Buck Danny et Barbe Rouge avec Jean-Michel Charlier.

Février

En Iran toujours, l’ayatollah Khomeyni Continue Reading

Et pendant ce temps, à Landerneau… – 1978

• Afin de resituer l’aventure d’(À Suivre) dans son époque, j’ai ponctué le récit chronologique de l’histoire du journal d’une quinzaine d’encadrés d’actualité systématiquement titrés Et pendant ce temps, à Landerneau…, en référence à l’éphémère cahier humoristique que Jean-Paul Mougin avait… Continue Reading

Max Cabanes – “Toute cette équipe d’auteurs était en train d’inventer quelque chose de neuf”

Vous faites partie de la toute première vague des auteurs (À Suivre), puisque vous êtes présent dans le magazine dès son premier numéro, en équipe avec Jean-Claude Forest. Comment cette collaboration est-elle née ? Max Cabanes : J’ai rencontré Forest de façon… Continue Reading

Jacques Tardi – “Ce qui m’intéressait, c’était dessiner, dessiner, dessiner !”

Vous avez vécu les prémisses d’(À Suivre) bien avant son lancement effectif… Jacques Tardi : Pas directement, mais j’étais déjà « dans la place » chez Casterman, oui. En fait, pour bien appréhender ce qui s’est passé avec (À Suivre), il faut remonter… Continue Reading

(À Suivre) 1978 – 1997 Une aventure en bandes dessinées – Chapitre 1 : La promesse

« (À Suivre) sera l’irruption sauvage de la bande dessinée dans la littérature (…) ». Énoncée dès le premier numéro dans un éditorial resté fameux, la promesse programmatique du nouveau magazine fait sensation. Personne en France, alors, n’a encore publié de la bande dessinée de cette manière, en grands chapitres de longue haleine, et avec une prédilection marquée pour la densité romanesque. Qui plus est, le casting de la première vague d’auteurs – Tardi, Pratt, Auclair, Comès, Muñoz, Manara, Forest – est irréprochable. Mise sur orbite parfaitement réussie. Continue Reading